P_20170805_155507

Les week-ends se succèdent, ils ne font que deux jours. Comme à chaque fois, on a la prétention de : Faire les travaux, se reposer et avoir un minimum de vie sociale, ben rien n'avance là-haut. Et du coup, je n'ai toujours pas de PC, le mien est démonté dans un coin de bureau, et je déteste travailler sur le portable de mon époux... Un ordi, c'est intime,  comme une culotte, ça ne s'emprunte pas !

Pas de PC, pas de bloguage ! C'est pas demain que je vais devenir une blogueuse influente à malmener mon lectorat ainsi.

Mais bon, aujourd'hui je suis toute seule à la maison, enfin, pas seule, Monsieur l'ouvrier de Yen-apa2 est là pour poser les portes de placards de notre chambre...Haaa comme j'aimerai avoir les sous pour qu'il me fasse aussi la cour, la buanderie, la salle de bains.... Trimer pour avoir un intérieur correct, j'en ai ma claque, 28 ans que ça dure (sur deux maisons hein !)... Comme je suis toute seule à la maison, bien tranquille avec ma fifille, j'ai tout de même allumé le portable de Monsieur, et je tente un petit moment avec vous ! 

J'aurai plein de choses à vous dire... Mais je ne veux pas vous gaver avec un pavé de 5 pages ! Je vais aller à l'essentiel... ou pas d'ailleurs...

IMG-20180505-WA0000

La petite Moka va bien. On a commencé le travail avec la comportementaliste. Comme les enfants le jour où vous les emmenez chez le psy, Moka fait sa bonne élève... Brillante, obéissante... Elle a un potentiel fou, elle est intelligente, athlétique, affectueuse et attachante. Mais, en extérieur, elle est plutôt difficile à gérer. Elle s'est mise à attaquer les autres chiens, elle qui vivait en meute dans sa famille d'accueil ! Quand on la détache elle est fofolle et à part en forêt ou dans les champs c'est compliqué et dangereux pour elle. Elle a du rappel, mais commence par partir comme une bombe ! Depuis deux jours, elle ne supporte plus non plus de croiser des gens ! Pourtant à la maison rien de tout ça, elle n'est pas gardienne et on a même reçu la visite à Kerity d'amis avec des chiens sans qu'elle bronche. En fait, elle n'aime pas beaucoup les promenades en laisse et la ville l'angoisse pas mal... Elle est sur le qui-vive et démarre au quart de tour ! Bon rien qui ne puisse se gérer avec l'éducation, mais ça peut rendre quelques mois inconfortables. D'autant qu'elle est puissante et que lorsqu'elle rentre en colère j'ai du mal à la retenir ! Reste que le coût de la comportementaliste est prohibitif et que ça demande des sacrifices certains ! Et tel qu'on est partis, il faudra sans doute plus que les 10 séances prévues !! 

Peut-on reprocher à une petite chienne de 22 mois d'être traumatisée après tout ce qu'elle a vécu ! Retrait à 4 mois par la police du domicile de sa maman où elle vivait avec sa soeurette (plainte du voisinage). Placement des deux bébés dans une famille d'accueil où elles trainent plusieurs mois car les chiens noirs sont difficilement adoptés ! Finalement sa soeur est adoptée. Elle reste encore quelques mois puis est adoptée par une famille en cadeau à un ado (pour le forcer à sortir de sa chambre). Comme l'opération auprès de l'ado est un échec, les gens ramènent le jouet au magasin le chien à l'association... Sauf qu'il n'y a plus de place dans sa famille d'accueil... Donc une deuxième famille d'acccueil se dévoue ! Donc, si vous avez bien suivi, on en est à 4 familles en un an... Arrive un couple de personnes agées (?) qui craque pour sa bouille et soi-disant l'installe comme une reine... Mais 3 mois plus tard il ramène le bébé  la petite chienne, au prétexte qu'elle ne les aime pas !!!!!!!!!!!!??????? Donc retour en famille d'accueil... Elle y est restée de novembre à avril, une famille où elle vivait avec plein d'autres chiens et même des chats ! Jusqu'à ce qu'on aille la chercher... 

Voilà, maintenant elle est ici, elle sent bien qu'il y a plein d'amour pour elle, et plein de bonne volonté. Du coup, comme un pauvre gosse qui a manqué de tout, elle teste, elle veut tout, elle vérifie qu'on ne la laissera plus jamais. Ce n'est pas en un mois qu'on lui fera oublier de si difficiles débuts !! 

J'ai terriblement envie d'adopter un minet aussi, un gros rouquin. Il n'y aurait pas de concurrence affective entre eux et elle ne ferait plus sa fille unique capricieuse ! Bon, l'entente chat et chien c'est compliqué. Je n'ai jamais eu de chats, saurais-je faire ? Mais comme on ne voyage jamais, autant avoir des animaux, j'ai de l'amour à revendre depuis que mes enfants n'en veulent plus...

Cette histoire de voyages... Combien de gens me disent "je ne veux pas de chiens car je voyage".... ça m'énerve ! Ce besoin de voyager pour soi-disant découvrir ! Découvrir quoi ? En huit jours ? A l'abri dans un hôtel de luxe ? Et la pollution d'un avion ? Les conditions de travail des gens pour satisfaire les désirs des touristes, la misère sur place qui laisse indifférent ? Aux dépens de qui et de quoi ? L'environnement comment supporte-t-il ces caprices de nantis ?? Franchement, de nos jours on peut voyager, découvrir devant son écran, et même auparavant dans les bouquins, ça m'a toujours suffit...  Je préfère avoir des animaux... Je considère que le tourisme longue distance est un snobisme égoïste qui contribue à l'anéantissement de la planète... (Ok je viens d'en mettre combien en colère ?)

Source: Flickr

En parlant de destinations exotiques, comme la pression des migrants en IDF devient insupportable, notamment là où je bosse et que je ne décolèrais plus depuis quelques mois, j'ai réfléchi : A la fin d'une journée de travail face à des non-francophones, je me sens en échec, c'est ce qui me détruit le plus. Ce sentiment d'inutilité, d'inefficacité. Alors j'ai proposé à ma direction de travailler sur une solution d'accueil. Un atelier sur quelques séances... travailler sur l'arrivée, les droits, les devoirs tout ça... En version sous-titrée et imagée afin de réussir à communiquer. Iniative moyennement accueillie. Tout le paradoxe gouvernemental en germe dans l'accueil de ma proposition ! Qu'ils viennent mais qu'on les laisse se démerder... D'où leur repli communautaire aussi... Moi je me disais ce que l'on affronte, on le craint moins et aussi je voudrais à la fin de ma journée ne pas me sentir merdeuse... J'ai tout de même travaillé sur mon projet, et je l'ai présenté à ma direction, j'ai associé deux collègues pour faire genre travail en équipe, c'est dans l'air du temps, mais je reste maitre de mon projet ! J'y tiens ! Je suis plutôt contente de ma production, surtout mon outil diagnostic des besoins et positionnement... Pas de retour des étages supérieurs pour l'instant... Comment démotiver quelqu'un en 10 leçons...

Le 27 mai, il paraît que c'est la fête des mères. Depuis des années j'organise un truc à la maison, ou au resto à Paris. Cette année je me tâte. Les repas à la maison m'épuisent (fibro merci), les repas au resto à 5 me ruinent et ce n'est guère intime et chaleureux... alors cette année, au risque de passer le 27 au lit à pleurer, je ne propose rien. J'attends. Après tout, mes fils doivent bien être au courant de cette date rabachée en devanture de chaque fleuriste, sur toutes les pages internet etc.... A 33 ans et 28 ans, ils sont capables de... On verra... Je ne demande jamais rien. Je n'impose plus rien.

J'ai envie d'être aimée et réclamée... Lol oui je vais adopter un chat je crois... 

Source: Flickr

 

 

 

Source: Flickr