2013-05-07 18

C'est quasiment fini. Objectivement. Demain ménage. Dimanche voyage...

Vous dire que je repars en pleine forme serait mentir. Je vais mieux. Les grandes balades à l'air frais, très frais, m'ont fait du bien et je commence à être moins fatiguée. Il m'aurait sans doute fallu une semaine encore. Et puis le temps n'a pas été très clément, de tempêtes en averses, de ciel gris en temps glacial....

Bon, estimons nous heureux d'avoir encore des vacances hein, les dingues qui nous arrivent sur le prochain quinquennat vont peut être revenir sur les congés payés... 

Je n'ai pas fait de cheval. J'ai fait les comptes. Je ne ferai pas de cheval. 

Définitivement, je n'ai pas envie de "me faire plaisir" "penser à moi" "être un peu égoïste". J'ai toujours dit que les communistes ont des points communs avec les cathos... La générosité en est un, l'altruisme, la mutualisation, l'abnégation... Mais tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes....

Je préfère donc continuer à prêter mon appartement à mes amis plutôt que le louer pour faire face aux charges qu'il entraîne, aider mes enfants comme je peux, aider les animaux, plutôt que d'investir dans une petite tenue fluo pour faire du jogging ou des ongles en gel...

Je préfère continuer à grogner ici, et un peu ailleurs aussi, que me regarder le nombril en me disant que c'est vraiment le plus beau du monde... 

En parlant de grogner, je n'ai pas fini, je pense.

Les élections approchent et pas un candidat ne tient un discours qui m'intéresse ou m'agréee... Pas un. Le problème de la migration tellement avalisée par les partis de gauche habituellement chers à mon coeur, m'en éloigne... Je n'irai pas voter aveuglément pour la blonde. Je suis assurément devenue souverainiste.  Je ne veux plus qu'on me serve la soupe de l'esclavage et de la colonisation dont il faudrait racheter les pêchés pour des siècles et des siècles...  Je veux que mon pays présente un front uni, qu'il soit une vraie nation avec des valeurs et une culture identiques pour chacun, véhiculées par un enseignement revalorisé et formant des têtes bien faites avant tout... Une assimilation forcée, afin de mettre un point final au communautarisme qui ne peut être que le terreau du terrorisme et de la division. Le regroupement familial, le culte de la culture d'origine, le retour de la religion en guise de ciment culturel, autant d'inventions mises en place par les libéraux afin de mieux régner... Diviser pour mieux régner... 

Je veux que l'on déconcentre ces mégapoles inhumaines au profit de nos campagnes moribondes. Il faut disperser les familles migrantes sur le territoire, en faire une condition  préalable à toute aide sociale, on favoriserait ainsi leur intégration et l'on préserverait les écoles, les commerces, les administrations et de fait l'emploi ! Rien qu'ici, à Kérity, il y a tellement de maisons vides, d'écoles désaffectées, de locaux disponibles !!!

Je veux que l'on forme des réparateurs de tout afin de favoriser l'emploi local et protéger la planète. Autrefois, rue de la Roquette près de chez ma grand mère, on trouvait une remailleuse qui réparait les bas, un réparateur de jouet, un réparateur d'électro-ménager, sans parler des artisans classiques plombiers, menuisiers, bricoleurs en tous genres.... Rien ne se jetait, tout se réparait... Il y avait même une clinique de la poupée !!!  Autant d'emplois créés, emplois indépendants si chers aux coeurs des jeunes qui veulent à tout prix "être à leur compte"....

Il faut réactiver les emplois non qualifiés, il y a un nombre incalculables de personnes peu qualifiées qui peinent à trouver leur place dans  notre monde. Souvent des migrants d'ailleurs...  Tout le monde n'aura jamais les compétences intellectuelles pour devenir informaticien, banquier, ou ingénieur... Et tant mieux. Alors réactivons les emplois de concierges qui permettaient d'avoir un logement, de la dignité, et de préserver l'hygiène et la sécurité des immeubles... Il faut rendre obligatoire les concierges dans les immeubles de plus de 6 logements... Au bout du compte, ça ne devrait pas coûter le bras que l'on prétend... Après tout, les contrats aidés pourraient servir ce genre d'emplois....

Et je ne vous parle pas de l'échelle démesurée des salaires, rien ne justifie que la force de travail des uns soit tellement plus rémunérée que la force de travail des autres... Ce que l'on vend, c'est des heures de notre vie, et la vie d'un homme, de tous les hommes a le même prix. Est ce qu'un gamin qui bosse sur les toits à 17 ans est plus privilégié qu'un gamin qui fait des études qui lui plaisent et le motivent jusqu'à 30 ans ?  Plutôt qu'un salaire universel, qui encouragera l'indolence et l'inactivité, partageons le travail, et réduisons l'échelle des salaires ! Je me disais aussi qu'un retour à un smic  différent selon la région, adapté aux loyers... Impossible de vivre avec moins de 1800 euros net à Paris, quand on paie 900 euros pour 30 m2... Et du coup, si le smic coûtait moins cher en province, et bien les entreprises délocaliseraient en province... Et on revifierait l'économie de tout le territoire....

Enfin bon, voilà, des idées j'en ai plein. Parce que j'ai les mains dans l'emploi, dans la merde quoi... Et les rengaines de nos politiciens n'amélioreront en rien le front du chômage.

Voilà, j'ai pas fini de râler dans les mois qui viennent. Et de déprimer...