14694233_10210597396951580_8237201254535659520_n

Je le dis souvent à mes clients qui souhaitent prendre ce sacré statut d'Auto-entrepreneur, inventé par Sarko pour faire croire au menu fretin que tout un chacun peut devenir patron, sous entendu : plein aux as sans rien foutre, sans hiérarchie, sans compte à rendre, belle bagnole et vacances de nabab...

Statut sacralisé par Valls, Macron et leurs pairs, qui voient une belle façon de faire baisser les statistiques du chômage tout en repoussant loin, loin,loin la protection sociale et en esclavagisant tout un tas de pauvres hères, en leur faisant croire que : tout un chacun peut devenir patron, sous entendu : plein aux as sans rien foutre, sans hiérarchie, sans compte à rendre, belle bagnole et vacances de nabab...

Alors là, bien sur vous pensez Ubérisation, Startup, patin couffin....

Mais pas que...

Il y a des agences immobilières qui n'engagent plus que des commerciaux en statut Auto-entrepreneur, des coiffeuses aussi en sont victimes, des esthéticiennes, des peintres en bâtiment, des plombiers, des profs.... à chaque fois on leur fait croire que tout un chacun peut devenir patron, sous entendu : plein aux as sans rien foutre, sans hiérarchie, sans compte à rendre, belle bagnole et vacances de nabab... Mais en fait il s'agit pour le donneur d'ordre d'avoir une armée à disposition, avec tous les avantages et aucun inconvénient. L'auto-entrepreneur lui, oublie qu'il ne sera pas payé pendant ses vacances, qu'il n'aura pas de congés maladie, ne cotisera pas à l'unédic... Des esclaves des temps modernes vous dis-je...

Mais comme je suis bonne fille, j'ai voulu donner leur chance à deux d'entre eux. Un petit couple de jeunes qui montaient une boite de services à la personne Ménage et bricolage... Les deux mamelles qui me tiennent à bout de souffle depuis des mois... Ben il y a une chose qu'ils n'ont pas compris : c'est que le client doit être respecté ! Autoentreprenariat ou pas... Boulot mal fait, horaires pas respectés, absence aux heures où on les attendaient sans prévenir... Ben oui quoi, on est patron on fait ce qu'on veut... Ben non mon petit ami, on est toujours l'obligé de quelqu'un  surtout quand il y a un lien de subordination qui s'appelle le fric... Pourtant dieu sait (oui dieu ! quelle expression de merde), dieu sait, donc, si bosser pour nous est plutôt sympa. Dans le genre sympa, respectueux et pas embêtant on fait difficilement mieux... Par contre, j'aime pas qu'on me prenne pour un jambon.... Donc : dégagé le gentil petit couple... Je ne donne pas cher de leur petite entreprise à moyen terme...

J'ai aussi tenté de faire travailler un jeune pâtissier qui n'ayant pas les moyens d'investir dans une boutique, fait des gâteaux dans la cuisine de son studio et les livre à domicile... La première fois très bien. La seconde fois très bien, La troisième fois je demande une facture ça se complique... La quatrième fois on commande 4 galettes pour 8 personnes pour l'école de Loulou et la veille au soir  (un dimanche) il nous annonce qu'il ne peut pas honorer la commande, vagues excuses et motif irrecevable...  Comme j'étais fort mécontente, il a tout de même livré les galettes qu'il a du aller acheter à carrouf avant de venir... Très très gentille je recommande il y a 15 jours, un Courchevel délicieux, mais cher ! Finalement, ça devient aussi cher que dans la patisserie à côté... Hier je retente, je commande une tarte pour 6 et il me livre un truc tout riquiqui pour 20 euros dans lequel j'ai eu du mal à faire 6 parts, heureusement j'avais acheté des macarons chez U en supplément ! Donc, Exit  le petit patissier trop ambitieux, mais qui ne sait pas fidéliser ni respecter ses clients...

Je vais arrêter là mes expériences et mes bonnes actions ! J'embauche une femme de ménage que je paierai en CESU et je retourne faire mes courses dans ma rue, dans des magasins où l'on ne cultive pas l'amateurisme...

Ces jeunes gens ont vraiment cru que auto-entrepreneur c'est synonyme de plein aux as sans rien foutre, sans hiérarchie, sans compte à rendre, belle bagnole et vacances de nabab... Or dans entreprenariat il y a forcément : service, travail, qualité, communication, fidélisation, abnégation...

On est toujours l'esclave de quelqu'un ainsi va le monde. En tous cas pour les 99%.....